Que faire au jardin en mars ?

Qui n’est pas heureux en pensant au printemps qui arrive, à laisser enfin derrière nous l’hiver et le grand froid ? Bien sûr, on aura encore droit à quelques journées pluvieuses, des gelées matinales et des giboulées mais tout commence à reprendre vie dans votre jardin !

En vue du printemps, que pouvez-vous faire ?

Vous allez voir les arbres bourgeonner petit à petit, les fleurs redresser peu à peu la tête, quel bonheur ! Mais maintenant, vous devez vous occuper de certaines plantes qui demandent de l’entretien pour le moment, notamment en début mars, ou plutôt tout au long de ce mois. Pensez à tailler vos arbustes, ceux qui ne fleurissent pas au printemps, pour qu’ils puissent se développer, fleurir correctement. Comment faire ? Pour les arbustes à feuillage caduc, supprimez les branches mortes ou celles qui ont gelé pendant l’hiver. Rééquilibrez la forme générale des arbustes en veillant à aérer son centre afin de leur donner le maximum de lumière. Pour les arbustes à feuillage persistant, donnez-leur une forme, et plus tard, au début de l’été, vous allez rééquilibrez leur forme de nouveau en supprimant les branches trop longues par exemple.

Occupez-vous de vos rosiers et de votre vigne

En mars, c’est la période idéale pour vous occuper de vos rosiers grimpants et buissonnants. N’oubliez pas de brûler les tailles pour être sûr de faire disparaître les éventuelles maladies et les parasites qui peuvent avoir séjourné dessus durant l’hiver. De quelles manières bien tailler vos rosiers ? Sachez d’abord que les rosiers ne supportent la taille que lorsqu’ils sont en période de repos végétatif, donc en hiver. Veillez aussi à les protéger des gelées qui peuvent être fatales pour les roses à venir. Pour les rosiers à grandes fleurs ou hybrides de Thé, éliminez le bois ancien ou mort et ne gardez que les tiges bien vigoureuses. Pour vos rosiers buissonnants ou arbustifs, laissez-les monter à 1 mètre ou 1,5 mètre de haut, et vous n’avez pas à les rabattre tous les ans. Quelques mots pour la vigne. Ne ratez surtout pas le mois de mars pour vous en occuper. La taille de la vigne est une étape cruciale qui va conditionner la bonne fructification et la récolte du raisin, ne négligez donc pas cette opération. Il s’agit de sélectionner soigneusement les bourgeons, que l’on appelle communément des yeux. Profitez-en pour mettre de l’engrais pour fruitier.

Les massifs et la pelouse

Le mois de mars est également le moment propice pour prendre soin de vos massifs. Que faire ? Tout simplement bêcher et les nettoyer en vue de les garnir de nouvelles plantes. Pourquoi le bêchage ? Cette partie est importante car elle est destinée à aérer le sol, mais aussi d’améliorer le drainage et ensuite d’enfouir les mauvaises herbes dans le sol, à l’abri de la lumière. Quant à votre pelouse, que ce soit pour la rénovation de votre gazon ou le semis, la fin de l’hiver est la moment idéal. A l’aide d’un anti-mousse, scarifiez et traitez votre pelouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *