La cuisine américaine est-elle vraiment américaine ?

Tout le monde, ou presque, s’accorde à dire aujourd’hui que la cuisine ouverte sur le séjour, c’est la cuisine américaine. Où que l’on se rende dans le monde, c’est ce que croient bon nombre de personnes. Mais qu’en est-il en réalité ?

Un peu d’histoire…

Un peu d’histoire nous donnera une meilleure précision sur cette question. En 1900, c’est Henri Sauvage qui a construit des logements dotés de petites cuisines, quelquefois ouvertes sur la salle à manger et quelquefois en alcôve. 5 ans plus tard, la Fondation Groupe des Maisons Ouvrières ou GMO présente une petite cuisine équipée mais à l’intérieur de la salle commune. Ce type de cuisine-salle à manger permet aux ouvriers aux moyens limités de disposer d’une table et de quelques chaises au moins. Et en 1908, la GMO propose cette fois-ci des logements avec une cuisine en alcôve, ouverte sur la salle à manger. La cuisine ouverte est donc d’origine française et non américaine et conçue au départ pour les classes modestes. C’était les promoteurs immobiliers de l’époque qui ne juraient que par l’Amérique qui ont eu l’idée de baptiser ces cuisines de cuisine américaine.

Le marketing s’en est mêlé

On comprend donc que le concept de la cuisine ouverte vient de chez nous, un pur produit français, et créé pour réduire la surface de l’habitat populaire, ce qui explique pourquoi elle était intimement liée à une image populaire. Mais le marketing a réussi à transformer ce dispositif en un produit labellisé américain. Car le but est d’en donner une image de modernité, d’avant-gardiste. Cette démarche commerciale a tant et si bien réussi que pratiquement tout le monde ignore les véritables origines de la cuisine ouverte, l’objectif et la population visés. Chez les personnes fortunées, il n’est plus question que de cuisine américaine dans leurs demeures luxueuses, à tel point que l’on finit par croire que la cuisine ouverte était mise en place pour les riches et qu’elle nous vient de l’Amérique. Evidemment, les émissions télévisées et les séries américaines ont fini par imposer et fixer cette image de cuisine ouverte en présentant des foyers où l’on remarque l’absence de cloison entre le séjour et la cuisine.

Vive la cuisine américaine !

Des ouvrages ont été écrits pour rétablir la vérité sur l’origine de la cuisine ouverte. Celle-ci a bel et bien vu le jour en France et non aux Etats-Unis. Mais naturellement, tellement l’expression est ancrée dans l’esprit que ce sera difficile voire impossible d’amener les gens à en changer. Cuisine française, on ne sait pas si ça va prendre et dans combien de temps…Et puis, rien que l’expression fait tellement tendance et donne une certaine image d’aisance financière aujourd’hui que c’est peut-être vain d’essayer d’y changer quoi que ce soit. Cependant, il est à remarquer que de nos jours, on tend à fusionner cuisine et salon, dans un esprit de quasi-minimaliste. Et le mobilier avec la décoration et le revêtement au sol sont tous harmonisés dans les deux pièces qui n’en feront plus qu’une bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *